AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stella
Fan d'astro
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 107
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: M   Lun 30 Avr - 15:27

Question Magnétopause : C'est une ligne qui cerne la magnétosphère, traçant sa limite externe et marquant son terrain de rencontre avec le champ magnétique planétaire.

Question Magnétosphère : La magnétosphère est l'ensemble des lignes de champ magnétique de la Terre situées au-delà de l'ionosphère, c'est-à-dire au-dessus de 800 à 1000 km d'altitude. S'il n'y avait pas de vent solaire, le spectre magnétique de la Terre serait semblable à celui d'un aimant droit isolé. En réalité, la magnétosphère agit comme un écran et protège la surface terrestre des excès du vent solaire, nocif pour la vie. Elle s'oppose au vent solaire comme une culée de pont dévie le courant d'une rivière. En contrepartie le vent solaire déforme le spectre magnétique de la Terre en lui donnant une forme de comète .

Question Magnitude absolue : En astronomie, la magnitude absolue d'un objet céleste (notamment d'une étoile ou d'une planète) est grandeur dépendant de sa luminosité intrinsèque. Elle se différencie de la magnitude apparente, ou magnitude, qui est une mesure du flux lumineux reçu sur Terre.

Question Magnitude visuelle : Grandeur qui caractérise l'éclat d'une étoile vue depuis la Terre.

Question Masse solaire : En astrophysique, la masse solaire est l'unité de masse conventionnellement utilisée pour les étoiles ou les autres objets massifs. Elle est égale à la masse de notre Soleil. Son symbole et sa valeur sont :

M☉ = 1,9891 × 1030 kg
La masse solaire vaut environ 330 000 fois la masse de la Terre. Les étoiles ayant la plus petite masse sont les naines rouges, les plus petites observées font 1/20 de masse solaire. Les étoiles les plus massives ont généralement une masse d'environ 50 à 80 masses solaires. Les étoiles encore plus massives sont instables car l'immense pression de radiation qui règne en leur centre provoque l'expulsion de la matière qui les constitue.

Question Mouvement propre : En astronomie, on appelle mouvement propre le mouvement apparent des étoiles.

Question Mouvement retrograde : On emploie ce terme en relation avec la révolution d’un objet céleste autour d’un autre aussi bien que par rapport à sa rotation autour de son propre axe.

Question Mise en Station (MES en abrégé): Beaucoup de télescopes sont vendus sur monture équatoriale. Pour que celle-ci puisse fonctionner normalement, il faut la mettre en station, c'est à dire la caler de telle manière que son axe principal, celui d'Ascension Droite, ou AD, soit parallèle à l'axe de rotation de la Terre.
De cette façon, en tournant uniquement la molette d'AD (ou avec un moteur de suivi), on compense la rotation de la Terre, ce qui simplifie les observations, surtout à fort grossissement.
*Situez globalement le Nord (boussole, ou l'étoile Polaire). Posez le trépied de façon à ce qu'un pied pointe cette direction. La platine de fixation au sommet doit être horizontale (réglez la longueur de chaque pied en fonction du terrain).
*Posez la monture dessus, et orientez-la de façon à ce que la barre de contrepoids soit presque parallèle au pied Nord (contrepoids en bas, téléscope en haut).
*Posez le télescope sur la monture, et orientez-l'ouverture (ou la grosse lentile d'objectif d'une lunette) vers le haut, parallèle à l'axe d'Ascension Droite. Le contrepoids n'a pas bougé, il est toujours vers le bas et presque parallèle au pied Nord.

Grossièrement, le télescope est en station. Nous allons affiner un peu.

Identifiez les 4 axes de la monture équatoriale, avec leurs différents blocages et éventuellement vis de réglage.
De bas en haut:

1) Un axe vertical, toute la monture tourne de gauche à droite: axe d'Azimut. Parfois nous avons deux vis en appui de part et d'autre d'un téton, sur les grosses montures.

2) Un axe horizontal, la monture tourne de bas en haut, l'axe de Hauteur ou de Latitude. Toutes les montures possèdent une longue vis de réglage qui appuie d'avant en arrière, et parfois une vis opposée à celle-ci. Avant d'agir sur cette vis, s'assurer que le blocage adéquat (en général sur un côté) est desserré. A proximité de ces vis se trouve une graduation en arc de cercle, qui sert à afficher votre latitude.

Toujours en remontant, nous arrivons sur les axes équatoriaux, pourvus de cercles gradués. Dans un premier temps, ne vous occupez pas de ces cercles, ni des chiffres qu'ils affichent. Ils sont équipés de vis de blocage appelées "freins", en général de petites manettes, et de flexibles ou boutons de réglage, qui ne servent que si les freins sont serrés, pour localiser et suivre précisément un astre.

3) Un axe incliné, court. L'axe d'AD (Ascension Droite), il inclut sur les modèles évolués un viseur polaire (petite lunette qui vise à travers l'axe).

4) Un axe incliné perpendiculaire au premier, portant d'un côté le téléscope et de l'autre la tige des contrepoids. L'axe de DEClinaison.

La manip est très simple et prend deux minutes lorsqu'on a bien compris ce qu'on doit faire.
*Mettre l'axe de déclinaison dans le plan vertical, télescope au plus haut, contrepoids au plus bas. Serrer le frein (celui d'AD, si vous avez bien suivi!).
*Aligner soigneusement le télescope, ouverture vers le haut, avec l'axe d'AD, et bloquer le frein de DEC.

Maintenant, pour faire la MES, il ne faut plus toucher ni aux freins, ni aux flexibles. Nous devons régler uniquement les deux axes inférieurs, Azimut et Latitude.

*Débloquez l'axe de Latitude, et grâce à la longue vis, affichez votre latitude sur l'arc gradué (de 44° pour le Sud de la France à 48° pour le Nord). Ce réglage sera affiné, mais c'est un bon départ.

Repérez l'Etoile Polaire, elle ne doit pas se trouver loin de votre chercheur!
Il suffit d'utiliser les réglages azimut/ latitude pour la centrer au chercheur.
Comme votre cherceur est bien réglé, elle se trouve aussi au centre de l'oculaire. Non? Et bien, toujours avec les mêmes réglages, centrez-la à l'oculaire, et bloquez votre monture, la MES est finie!
Réglez votre chercheur pour que la Polaire soit bien au centre de la mire.

Désormais, vous ne DEVEZ PLUS toucher aux deux axes du bas (latitude et azimut), mais uniquement utiliser les axes équatoriaux d'AD et DEC, en desserrant les freins pour régler rapidement, puis en bloquant les freins et affiner en tournant les flexibles ou molettes de suivi.

En premier lieu, vérifiez l'équilibrage de votre télescope, à la lettre E de ce dico...

_________________
Merci de votre inscription sur le forum !
N'oubliez pas de lire les règles avant de poster !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astronomie.superforum.fr
 
M
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'AstRonOmiK :: Astronomie :: Dictionnaire pratique-
Sauter vers: